QUELQUES JOURS À OLÉRON CET ÉTÉ-LÀ

QUELQUES JOURS À OLÉRON CET ÉTÉ-LÀ
QUELQUES JOURS À OLÉRON CET ÉTÉ-LÀ

Quelques jours à Oléron cet été-là - René Fage
Mars 2020 / 84 pages / 12 x 16,5 cm / ISBN : 978-2-36062-261-0

Collection Les Petites variations

Mort à Arcachon pendant la guerre, Frédéric Boutet, actif polygraphe désormais méconnu, a laissé derrière lui une œuvre importante qui va du fantastique au convenu, prêtant sa plume habile à tous les genres. En 1902, par un coup de génie qui restera sans suite, il produit un petit roman subversif qui met en scène un homme retranché dans son appartement parisien qu'il a transformé en jungle. Bien fort celui qui parviendra à l'en déloger...

Sommaire 

Historien, archéologue et folkloriste, René Fage est né à Tulle, d’une vieille famille bourgeoise, en 1848. Aussi, c’est surtout dans sa région natale que cet érudit est connu. Avocat de formation, il quitta la robe en 1905 pour s’adonner à sa passion. Président de la Société archéologique et historique du Limousin, cofondateur de la Société des archives historiques du Limousin, contributeur pour plusieurs revues régionalistes et scientifiques, sa réputation fut également nationale, puisqu’il a été membre de l'Institut, membre correspondant de l'Académie des inscriptions et belles lettres, inspecteur général de la Société française d'archéologie, membre résident de la Société des antiquaires de France. « Tout l’intéressait, note Louis Lacrocq en 1930, un humble objet, aussi bien qu’une belle église, un problème bibliographique ou une anecdote, aussi bien qu’un austère chapitre d’histoire. Dans le vaste domaine du passé régional, il a touché à tout, non pas en fantaisiste qui ne sait se fixer nulle part, mais en érudit possédant si bien le passé de sa province qu’il peut, à son aise, en parcourir tous les domaines et y être chez lui. »

Ce sont cette précision et cette aisance que l’on retrouve avec bonheur dans ce récit de vacances, publié pour la première et unique fois jusqu’ici en 1891, par l’imprimerie Crauffon, à Tulle, sous le titre Oléron, impressions de vacances. Mieux que de simples impressions, ce récit, où le savant se fait arpenteur du littoral et des forêts et observateur sensible de l’activité humaine, se révèle avec force comme un document de première importance sur l’île d’Oléron – et plus généralement sur le caractère insulaire –, alliant, en virtuose, minutie de l’observation et sentiment éminemment littéraire.

Décédé en 1929 à Neuilly, René Fage repose au cimetière du Puy-Saint-Clair, à Tulle.

Dans la même collection :

Montaigne Locomotives Garonne Roman fleuve Les Limousins

Le Bordelais Les Landes Les Charentes les limousins