Les Limousins

Les Limousins
Les Limousins

Onésime Reclus
Octobre 2017 / 88 pages / 12 x 16,5 cm / ISBN : 978-2-36062-217-7

Extrait de La France à vol d'oiseau - Collection Les Petites variations
La France à vol d’Oiseau paraît en 1908 et comporte deux volumes. Région par région, Onésime Reclus promène le lecteur dans les paysages et les cultures de chaque « pays ». Le Festin a sélectionné trois titres correspondant à des territoires de la Nouvelle-Aquitaine : Les Landes, Les Limousins, Les Charentes.

Sommaire 

« Sur le toit des eaux, entre Loire, Gironde et Charente, le Limousin est un domaine des Vents errants, infinis, sans contrainte et sans écho. Les gémissements de l’air n'y sont que des déchirures de son équilibre. Il n'y sonne contre aucun rocher. Point de selve qui l'assouplisse et l'assoupisse dans les détroits de ses fûts, à travers la mer de ses feuillages. »
D’une manière assez merveilleuse, Onésime Reclus épouse le souffle du vent pour nous décrire la terre, évoquer les croupes de la Margeride, les ravines du Lot, les gorges de Bort. Il mêle les éléments aux matériaux pour mieux observer et commenter les caractères des contrées qu’il visite. Ainsi, la science qu’il a de ces lieux devient poésie vivante. De l’explication du nom le « plateau des Millevaches », il brode toute une histoire dont le décor est fait de fougères, de châtaigniers, de ruissels et riviérettes, de brande et de coulière… Et sans vraiment s’en apercevoir, et avec le plaisir de la découverte, il nous conte la Vézère, la Corrèze, les Monédières, les Jardins d’Armide, «l’obscure Dordogne», les Bas et Moyen Limousins, jusqu’aux pays du Marchois.
Onésime Reclus n’a cure des frontières administratives, il suit les vallées, les courants, les sommets des chaînes montagneuses. Des noms appellent des images, des langues suggèrent des histoires. Il vagabonde, sans jamais perdre sa direction, peignant des Limousins (le pluriel vient de l’édition actuelle) en parfaite harmonie.

L'auteur : Onésime Reclus, comme ses frères Élie, Élisée, les plus connus, mais aussi le quatrième de la fratrie, Armand, a toujours eu la passion de la géographie et de l'ethnographie. Et, comme ses frères, il a développé cet intérêt à la lumière de la connaissance des peuples, des usages et des langues, faisant de chacun de ses « voyages scientifiques » de petites merveilles de littérature et de poésie.

Dans la même collection :