Le fleuve impassible

Le fleuve impssaible - Pierre Siré - Éditions Le Festin
Le fleuve impassible

Octobre 2016 / 220 pages / 15 x 23 cm / ISBN : 9782360621569
Pierre Siré / Préface de Jean-Marie Planes

Collection Les paysages

Au confluent de la Garonne et de la Dordogne, il est un royaume oublié dont un enfant fut le prince. Entre Blayais et Médoc, sur une île nommée « verte », dont Pierre Benoît fantasma les sortilèges, au grand étonnement de ceux qui l’habitaient, le gamin né au début du siècle vit un monde disparaître dont il porta sa vie durant la nostalgie, y revenant sans cesse et laissant pour ses enfants et les générations futures un vibrant témoignage.

Sommaire 

Ce lieu du bonheur définitif, Pierre Siré a tenté de le reconstituer avec ferveur et précision, en usant d’une langue classique qui n’hésite pas à employer des mots de cet ici merveilleux, ce pays d’eau où se côtoient vignerons, pierriers, pêcheurs, agriculteurs, et marins de passage du monde entier qui sillonnent la Gironde pour accoster à Bordeaux, un des plus importants ports d’Europe. C’est toute une culture, des métiers oubliés, un rythme de vie qui ressurgissent dans le phrasé ému et précis de l’avocat plaidant pour son Eden perdu.

Livre d’amour sur un estuaire mal connu, sur une micro-civilisation éteinte dont il ne reste plus que quelques traces, ode à l’innocence enfantine qui façonne une vie toute entière, Le fleuve impassible possède ce charme rare des livres uniques mûris pendant plus d’un demi-siècle. En se racontant et en racontant les générations qui l’ont précédé et notamment ses grands-parents, Pierre Siré a gravé dans la pierre de Gironde un mémorial émouvant vers qui tous les amoureux de ces paysages uniques auront plaisir à se tourner.
L’auteur :

Pierre Siré, né en 1900, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats à la cour d’appel de Bordeaux, exerça sa profession à Saint-Ciers-sur-Gironde, où il est enterré, pendant plus d’un demi-siècle. Deux ans avant sa mort en 1982, il publia chez Julliard un livre de souvenirs, Le fleuve impassible, qui connut un très beau succès. Ayant grandi sur l’Île verte, au milieu de l’estuaire de la Gironde, il se souvient de ce temps béni de l’enfance et de ce monde disparu face à un fleuve si large qu’on le dit mer. Réédité en 1994 par L’Horizon chimérique, le livre était épuisé depuis longtemps et réclamé avec insistance par les amoureux de ce territoire.

Un classique de la littérature girondine.
Un livre qui réconcilie peuples de la mer et de la terre.
Un témoignage unique sur l’estuaire.